MENU CLOSE

Une Assemblée Générale des plus réussies en Géorgie

La 49e Assemblée générale de l’ASI, qui a eu lieu le 18 juin 2018 à Tbilissi, en Géorgie, aura été une des plus populaires des dernières années. 50 présidents d’associations nationales étaient au rendez-vous, et les échanges entre ceux-ci et l’équipe de direction de l’ASI ont mené à plusieurs décisions porteuses pour l’avenir de l’association et de la profession.

L’Association des sommeliers de Géorgie, sous la direction de son président Shalva Khetsuriani, a profité de la présence de l’assemblée dans leur pays pour organiser un programme de visites de six jours. Aux côtés de l’Association des Sommeliers de Géorgie, organisatrice de l’évènement, il faut noter la présence de l’Agence Nationale du Vin du ministère de l’Agriculture ainsi que le soutien de l’institut National du Tourisme. En tant que destination des plus en vogue dans le monde du vin, la Géorgie a pu faire valoir son titre de berceau de la civilisation du vin, grâce à une série de dégustations et de présentations sur son histoire, notamment sur l’origine de la tradition plusieurs fois millénaire des vins de qvevri, ces vins oranges fermentés sur leurs peaux dans des amphores enterrées dans le sol.

Tourné vers l’avenir

Une analyse SWOT de l’ASI a été présentée dans la foulée d’une longue consultation auprès des associations nationales, afin de mieux cerner les forces et les faiblesses, les opportunités et les risques qui concernent le travail de l’association. Cette analyse a offert une base de référence solide aux plans d’avenir du président de l’Association, Andrés Rosberg, des plans qui ont également été présentés à cette occasion. À ce chapitre, la volonté d’obtenir une plus grande participation des États-Unis au sein de l’ASI est certainement un élément de première importance, puisqu’une participation américaine accrue renforcerait considérablement la visibilité de l’association à l’échelle internationale.

L’Association travaillera également mieux promouvoir la certification ASI en tant que diplôme unique en son genre, capable de répondre de façon pertinente aux besoins de connaissances et de compétences des sommeliers d’aujourd’hui, partout sur la planète. Giuseppe Vaccarini, président de l’Association des sommeliers d’Italie et directeur du comité des examens, a profité de l’occasion pour remettre les diplômes aux différents pays ayant offert l’examen plus tôt cette année.

Nouvelles approches

L’équipe des relations publiques, de la communication et du marketing, dirigée par Michèle Chantôme, a présenté le bilan de ses récents efforts, ainsi qu’un plan de communication pour les années à venir. Le coordonnateur de l’équipe, Gabriel Dvoskin, a présenté la nouvelle vision de l’ASI en matière de relations publiques, de communication et de marketing en compagnie de Liora Levi et Djurdja Katic, également membres de l’équipe. Le monde du vin aura droit à une visibilité nettement accrue de l’ASI sur les divers réseaux de communication moderne, et des moyens sont également mis en place pour assurer une meilleure communication auprès des membres et des partenaires de l’association.

Autre élément significatif, Sören Polonius, directeur du comité didactique, a présenté à l’assemblée générale son équipe et sa vision de la formation et de la préparation des sommeliers aux concours, une approche qui devrait aider les présidents des associations nationales à mieux préparer leurs candidats aux concours nationaux, continentaux et mondiaux.

Cette année, la famille de l’ASI s’est également élargie avec l’approbation par l’assemblée générale de deux nouveaux membres observateurs, soit la Nouvelle-Zélande et les Philippines.

Découvertes et réjouissances

Après la conclusion du programme officiel et de la partie décisionnelle de l’assemblée générale, les participants ont été conviés à une classe de maître sur les vins géorgiens dirigée par Shalva Khetsuriani et par les hôtes du gouvernement géorgien, le tout suivi d’une conférence de presse des dirigeants de l’ASI.

Les rassemblements de l’ASI sont toujours des occasions d’apprentissage et l’assemblée géorgienne n’aura pas fait exception à la règle. Les participants ont notamment eu l’occasion de participer à une grande dégustation de saperavi et ainsi, de mieux connaître le cépage le plus populaire de la Géorgie. Le rassemblement de Tbilissi a même eu son moment glamour, puisque les membres de l’ASI étaient conviés à la première du film Prime Meridian Wine, du réputé réalisateur géorgien Nana Jorjadze. Après la projection, les présidents d’associations étaient conviés à un dîner gastronomique dédié aux vins de la maison Marani Hetsuriani. Le programme comprenait également des visites au musée du qvevri, au « tunnel du vin » de Tbilissi et au Musée national.

Comme c’est souvent le cas, la 49e assemblée générale de l’ASI aura été un moment débordant d’énergie nouvelle, d’idées et de ferveur, avec des occasions remarquables d’apprendre et de se diver.

enEnglish frFrançais