MENU CLOSE

La Sommellerie mondiale, une communauté en pleine croissance

C’est avec grand plaisir que j’ai séjourné à Kyoto, en octobre, lors du dernier événement majeur de l’ASI pour l’année en cours : le quatrième concours du Meilleur sommelier d’Asie et d’Océanie. Ce concours en terre japonaise a obtenu un succès retentissant. Nos plus sincères remerciements à l’Association des sommeliers du Japon, dont nous avons grandement apprécié le travail d’organisation minutieux et l’hospitalité remarquable envers les sommeliers et gens du monde du vin, rassemblés pour l’occasion dans la belle ville de Kyoto. L’événement a une fois de plus souligné l’importance du pays en tant que capitale majeure de la sommellerie mondiale.

Le concours a battu plus d’un record. Le nombre de sommeliers et de pays participants, respectivement 24 et 12, ont atteint des sommets inégalés. Les activités ont également attiré les foules, avec plus de 800 personnes présentes dans la salle pour la finale, le 18 octobre. La finale était particulièrement passionnante pour les gens de Kyoto, puisque le gagnant, Wataru Iwata, est non seulement japonais, mais vit et travaille également au Wine Bar Cave de K, dans la ville même de Kyoto. Nous serons très heureux de l’accueillir en Belgique, en mars prochain, avec les autres candidats qui ont fait face avec succès à une compétition intense, un peu partout dans le monde. Félicitations également aux deux autres finalistes, Justin Li Vern Ho, de la Malaisie, et Kam Fung Reeze Choi, de la Chine.

Parmi les nombreuses anecdotes remarquables de cette compétition, on notera que des diplômes remis au gagnant et aux deux autres finalistes du Meilleur sommelier d’Asie et d’Océanie ont été dessinés par les auteurs des Gouttes de Dieu, le célèbre manga qui rend hommage aux vertus des grands vins. Il serait difficile d’imaginer meilleur symbole de la façon dont le Japon – et l’Asie, plus largement – sont de plus en plus fascinés par le vin et de plus en plus présents dans le monde du vin.

L’engagement de l’ASI en Asie et en Océanie se voit considérablement renforcé par le succès de ce récent concours. Il existe un potentiel remarquable dans cette région où notre présence, ainsi que l’intérêt pour les plus hauts sommets de la profession de sommelier, est en forte croissance. C’est un moment porteur pour les sommeliers et pour le secteur du vin en Asie et en Océanie, et nous sommes heureux d’être présents pour soutenir ce développement.

Parmi les nombreuses anecdotes remarquables de cette compétition, on notera que des diplômes remis au gagnant et aux deux autres finalistes du Meilleur sommelier d’Asie et d’Océanie ont été dessinés par les auteurs des Gouttes de Dieu, le célèbre manga qui rend hommage aux vertus des grands vins. Il serait difficile d’imaginer meilleur symbole de la façon dont le Japon – et l’Asie, plus largement – sont de plus en plus fascinés par le vin et de plus en plus présents dans le monde du vin.

L’engagement de l’ASI en Asie et en Océanie se voit considérablement renforcé par le succès de ce récent concours. Il existe un potentiel remarquable dans cette région où notre présence, ainsi que l’intérêt pour les plus hauts sommets de la profession de sommelier, est en forte croissance. C’est un moment porteur pour les sommeliers et pour le secteur du vin en Asie et en Océanie, et nous sommes heureux d’être présents pour soutenir ce développement.

 

Andrés Rosberg
Président, Association de la Sommellerie Internationale

enEnglish frFrançais