MENU CLOSE

Nouveaux meilleurs sommeliers : Autriche, France, Italie and Croatie

Autriche

Le 5 novembre 2018, Andreas Jechsmayr, natif de la Haute-Autriche et sommelier au Landhotel Forsthof de Sierning, a remporté le titre de Meilleur sommelier d’Autriche, au terme d’une finale marquée par de nombreux pièges et par quelques surprises, disputée devant quelque 200 personnes. Jechsmayr, qui a pris part à de nombreux concours nationaux et européens, depuis 2006, l’a emporté devant Suvad Zlatic, des Raffl’s Star Hotels de St. Anton, et René Antrag, du restaurant Steirereck, à Vienne, qui ont obtenu respectivement les deuxième et troisième places.

France

Le 11 novembre 2018 aura été un moment rare, alors que l’Union de la sommellerie Française couronnait Pascaline Lepeltier Meilleur sommelier de France – la première femme à remporter le titre sous sa forme actuelle (deux autres femmes ont remporté le titre de meilleur sommelier dans la catégorie restaurateur en 1978 et en 1980). C’était un deuxième succès d’envergure en 2018 pour la sommelière basée à New York, elle qui était devenue un mois plus tôt la première femme à obtenir le titre de Meilleur ouvrier de France en sommellerie. Florian Balzeau, Isabelle Mabboux, Pierre Vila Palleja et Aymeric Pollène étaient les quatre autres finalistes à affronter les cinq épreuves de la finale (dégustation, accords, service, bière et café et spiritueux).

Italie

Le Meilleur sommelier d’Italie de l’Associazione della Sommellerie Italiana’s 2018 Best Sommelier of Italy est Davide Dargenio, originaire de Milan, qui a travaillé dans plusieurs restaurants à l’échelle internationale et enseigne et travaille actuellement en tant que chef sommelier du restaurant Le Berceau des sens de l’École hôtelière lausannoise EHL. La deuxième place a été décernée à Paolo Saccone, qui travaille actuellement à Sydney, en Australie, tandis que Salvatore Castano, chef sommelier du restaurant Mash, à Londres, a terminé en troisième place.

Croatie

Au terme de la finale chaudement disputée du 22e championnat des sommeliers de Croatie, le titre a été remis à Ivan Jug, du restaurant Noel, à Zagreb, qui s’est classé juste devant le champion de l’année précédente, Siniša Lasan, du restaurant Proto de Dubrovnik, alors qu’un autre sommelier de chez Noel, Goran Perić, a obtenu la troisième place. Le lauréat avait particulièrement bien réussi les épreuves de dégustation et de service du concours, présenté les 22 et 23 octobre à l’Hôtel Bellevue de Lošinj. Organisé par le Club des sommeliers de Croatie, il comptait sur un nombre record de 34 candidats, dont huit femmes.

enEnglish frFrançais