MENU CLOSE

Se tourner vers l’avenir et faire honneur au passé

Le début d’une nouvelle année est toujours un moment de réflexion, de résolutions et de préparation. Une occasion d’aspirer à de plus grandes choses, de réaliser des rêves et de se remémorer les réussites du passé pour guider les initiatives à venir.

La commémoration et les nouvelles aspirations sont effectivement à l’honneur, alors que s’amorce une année véritablement exceptionnelle pour la grande famille mondiale de l’ASI. En tête de liste, la ville d’Anvers, en Belgique, s’apprête à accueillir des candidats venus de plus de 60 pays, lors du 16e Concours du Meilleur sommelier du monde, du 10 au 15 mars. Ce nombre record de participants montre bien la portée et l’ampleur de la présence mondiale de l’ASI, alors que notre association représente désormais des dizaines de milliers de sommeliers qui œuvrent sur les cinq continents.

En octobre, les sommeliers du monde se réuniront encore une fois en France, dans l’effervescence de la Champagne. En plus de l’Assemblée générale, ce rassemblement sera aussi l’occasion de célébrer le 50e anniversaire de l’ASI, une commémoration qui s’annonce mémorable, avec des dégustations, des master classes et, bien sûr, une grande fête avec tous les membres des associations nationales qui seront en mesure de se joindre à nous.

Bien du vin à coulé dans les verres, depuis que les associations de sommeliers du Portugal, de Belgique, d’Italie et de France se sont réunis à la maison de Champagne Piper-Heidsieck, à Reims, pour créer l’Association de la sommellerie internationale, il y a tout près de 50 ans. Et ce sont ces racines profondes qui permettent à nos branches de s’étendre et de grimper toujours plus haut.

Au cours de cette longue histoire, peu de sommeliers ont atteint des sommets aussi élevés que Gérard Basset, un des membres les plus illustres et les plus respectés de notre profession et un véritable pilier de notre association. Les hommages n’ont cessé d’affluer depuis son décès soudain, le 16 janvier, une preuve de toute l’admiration qu’il inspirait si largement au sein de la communauté mondiale de la sommellerie. Il était, de bien des façons, le sommelier que tant de nous rêvons d’être : aimable, généreux, intelligent, talentueux, persévérant, remarquablement bien informé et d’une grande humilité. Notre reconnaissance envers lui est aussi grande que notre tristesse de le voir partir.

L’ASI a réussi à se bâtir, au fil des ans, grâce aux valeurs partagées des sommeliers : le travail, la solidarité et la recherche de l’excellence. Cette éthique simple mais forte de notre communauté mondiale doit toujours nous inspirer et faire qu’ensemble, nous soyons plus que la somme des parties. Se souvenir de Gérard, et de tout ce qu’il a fait pour nous rendre meilleurs et pour nous rapprocher, voilà certainement une bonne façon de garder le cap sur nos valeurs et nos objectifs, au cours de cette grande année qui commence.

Je vous souhaite une année 2019 prospère et pleine de réussites.

Andrés Rosberg
Président de l’ASI

enEnglish frFrançais