MENU CLOSE

Entretien avec Elisa Borroni

Du haut de ses 18 ans, Elisa Borroni a un CV déjà impressionnant. Elle étudie à l’école hôtelière, a fait des stages au sein d’établissements tels que le restaurant trois étoiles Piazza Duomo à Alba… et a récemment été déclarée meilleur jeune sommelier d’Italie. La jeune et talentueuse experte en vin a raconté son entrée dans le monde du vin, les leçons qu’elle a apprises et ses aspirations pour l’avenir.

Entretien

Q : Comment la profession de sommelier est-elle perçue dans votre pays ?

Malheureusement, le sommelier, à l’instar d’autres professions, est perçu comme un fardeau économique pour l’entreprise. C’est en fait un acteur clef qui peut aider l’entreprise à mieux répondre aux besoins de ses clients.

Q : Pourquoi avez-vous choisi de devenir sommelier ?

J’ai fait mes premiers pas à l’école dans le monde du vin grâce à plusieurs événements et à la formation de l’ASPI qui a pris fin cette année. Mais n’oublions pas que je dois encore attendre la fin de mes études avant de pouvoir exercer mon métier.

Q : Vous êtes étudiante et avez remporté ce concours en Italie. Quelles ont été les réactions du public et de vos camarades de classe ?

Les réactions ont été très vives pour tout le monde.

Q : Ce titre a-t-il d’ores et déjà commencé à changer votre vie ?

Je suis sûre que cela sera le cas une fois mon diplôme obtenu.

Q : Quels sont vos projets d’avenir ?

Après avoir obtenu mon diplôme, j’aurai certainement l’espoir de rejoindre une institution de haut niveau qui me permettra de grandir personnellement et professionnellement.

Q : Quel est votre message à l’intention de la jeune génération de sommeliers ?

Aux nouvelles générations, je voudrais juste envoyer le message de toujours transmettre sa passion et de ne pas céder aux défis de la vie.

enEnglish frFrançais