MENU CLOSE

Éditorial

Alors que de nombreux pays dans le monde reviennent à la normalité, je pense à un vin célèbre ici, dans mon pays d’origine, l’Argentine.

Il s’appelle «El Gran Enemigo», ce qui signifie «Le grand ennemi». Le nom rend hommage à la plus grande bataille à laquelle nous sommes tous confrontés : la bataille contre nous-mêmes. La bataille pour rester éveillé et curieux, pour grandir et s’améliorer, pour ne jamais devenir complaisant ou simplement se résigner.

Pour moi, c’est la beauté des nombreux concours de l’ASI, des plus petits organisés localement aux plus grands, de stature internationale. Chacun offre un merveilleux exemple de ce que l’échec n’est pas le contraire du succès. C’est en fait un élément crucial. Si vous avez déjà élevé des enfants, vous savez qu’ils doivent tomber un nombre incalculable de fois avant de savoir marcher.

Et c’est la vraie valeur de ces concours. Bien sûr, ils ont un impact significatif sur la carrière des finalistes et des gagnants. Pourtant, pour chaque nouvel ambassadeur que nous couronnons, il y a aussi des centaines, voire des milliers d’autres sommeliers qui s’entraînent, goûtent et étudient. Même s’il/elle ne gagne  pas en fin de compte, chaque concurrent sort de l’événement avec une meilleure connaissance du vin – et peut-être de lui-même – et  de nouvelles amitiés avec  un réseau plus large et un aperçu de la culture et de la gastronomie du pays hôte.

À une époque où notre fonction classique du service à table est limitée, il n’y a peut-être pas de moyen plus fin et plus noble d’élever le niveau global de la sommellerie dans le monde.

Attendons donc tous avec impatience le prochain concours du Meilleur Sommelier d’Europe & d’Afrique qui se déroulera à Chypre, le premier grand concours organisé depuis le confinement C’est une chance indéniable de pouvoir révéler de nombreux nouveaux visages et faire découvrir des lieux différents à nos membres.

Notre  rôle n’est il pas de pouvoir  faire de ce  monde un endroit meilleur et plus lumineux avec un verre à la main?

A VOTRE SANTÉ

Andrès Rosberg
Président ASI

enEnglishfrFrançaisesEspañol